Tag Archives: werra

Uncategorized

Affrontement Werrason et Koffi à Lingwala

Published by:

koffi werra

Saint-Valentin  – Des concerts, par-ci, par là. Des barbecues dans les restaurants de la ville. L’ambiance de la Saint-Valentin s’annonce fracassante, aujourd’hui. Amoureux et amoureuses ont pris rendez-vous pour célébrer, avec véhémence, la journée du 14  février, consacrée à l’amour. Comme chaque année, les musiciens pimentent et agrémentent la soirée d’amour avec leurs productions glamour dans les différentes salles et espaces publiques de la Capitale. Pour les couples, la grande équation reste le choix du lieu et surtout avec quelle musique peut-on mieux célébrer l’amour à Kinshasa ?

Plusieurs productions musicales sont annoncées à travers les villes et communes du pays. L’effervescence est totale du côté des leaders de la chanson congolaise. Chacun a déjà fixé un rendez-vous avec son public dans un endroit huppé, pour célébrer la Saint-Valentin. Sur les grandes artères de la Capitale, les banderoles sont pavoisées et indiquent les lieux qui vont accueillir les Valentine et Valentin. L’un ou l’autre ne jure que par cette fête pour démontrer réellement l’attachement à son dulcinée avec un cadeau de cœur.

Concernant le rendez-vous musical, le romantique Koffi Olomidé sera à l’hôtel Invest, dans la commune de Lingwala. Joint au téléphone, le patron de Quartier Latin s’est réservé de tout commentaire au sujet de son rendez-vous avec les amoureux de Kinshasa. Seulement, il promet une musique douce avec des chansons taillées sur mesure pour faire plaisir à ceux qui veulent bien se respecter en couple.  Mopao Mokonzi, qui n’est plus à présenter, est un génie charmeur dans la musique congolaise, dont les œuvres séduisent et caressent le cœur.

A quelques mètres de l’Hôtel Invest, Werrason va jouer le contrepoids à Koffi Olomidé. Il va prester en la salle Algarve, toujours dans le même périmètre, à  côté de la RTNC, à Lingwala.  Très sûr de lui, le Roi de la forêt invite ses fanatiques à venir très nombreux pour festoyer au rythme de nouvelles chansons de son album « Flèche Ingeta », qui caracole sur le terrain. Qu’à cela ne tienne, il faut s’attendre à une bonne guerre entre Mopao et le Roi de la forêt qui sont deux grandes stars congolaises évoluant, depuis longtemps, aux antipodes sur la scène musicale.

Plus loin de deux protagonistes, Il y a JB Mpiana qui a choisi d’imposer sa planète Venus au Village Plazza, sur 16ème Rue, dans la commune de Limete. Toujours en forme, Papa Chéri va bercer les amoureux avec ses compositions alléchantes appelées «massages». Surtout qu’il est un artiste réputé dans ce genre de manifestations. Car, le chanteur a un répertoire bien garni et constitué de tubes d’amour qui ne manqueront pas de plaire aux couples.

Tous dans la course !

Par ailleurs, Blaise Bula sera à l’hôtel Biaka, à quelques mètres de la  place Victoire, dans la commune de Kasa-Vubu. Pas d’inquiétude pour l’ancien cadre de Wenge Musica 4×4, qui a réussi à gagner la confiance du public grâce à son célèbre tube «Okota», devenu l’hymne national de la St. Valentin en RDC. Très bon chanteur par sa voix et son savoir-faire artistique, il figure parmi les chanteurs attendus par les mélomanes pour cette célébration. L’Ingénieur Selebu dispose d’un répertoire connu et impressionnant, digne pour enjoliver la soirée de couples.

Sur la liste, on retrouve également un autre ancien de Wenge, qui s’appelle Manda Chante. Grand chantre devant Dieu et les hommes, il va partager sa voix  mélancolique avec ses fanatiques, à l’espace 1-2-3, à Kasa-Vubu.

Tandis que son jeune frère Joss Diena a fait un repli offensif, dans son fief natal, dans la commune de N’djili, où l’ancien vocaliste de Cultur’A Pays Vie va se produire en la salle Marie Atandjo, sur le Boulevard Lumumba.  Sur les traces de Carlito, il  rassure de présenter un menu un spécial en l’honneur des amoureux qui viendront assister à  son spectacle. Le Formidable Joss Diena va exhumer les nostalgies du passé, en interprétant quelques vieilles rumbas des années 70, 80 et 90.  De son côté, Fally Ipupa a choisi Roméo Golf, à Gombe, pour communier avec les Valentins au cours d’une soirée spéciale, à un Prix de 100$ par couple.

Puisque le Congo n’est pas que Kinshasa, d’autres artistes ont pensé aussi aux amoureux qui sont à l’intérieur du pays. Ils ont choisi de donner quelques concerts aux Katanga et Bas-Congo, pour satisfaire les couples, à cette occasion de la  Saint-Valentin. Tel est le cas de Ferré Gola, qui est attendu à Lubumbashi. Meilleure voix du moment,   Jésus de nuances est d’office dispensé grâce à son talent et ses compositions alléchantes. Surtout que la rumba constitue le point fort de Ferré Gola qui a le vent en poupe grâce à son nouveau muni album « Dérangement», sur le marché.

Au Bas-Congo, renseigne-t-on, les amoureux seront égayés par la musique du chanteur Kabose Bulembi et son orchestre qui sont vivement attendus pour une soirée dans un hôtel de luxe, à Boma.  Qu’à cela ne tienne, la Saint-Valentin ne se fête qu’en couple.

La Rumba, la musique de fête !

L’expérience démontre que cette fête a, parfois, ses exigences par rapport au choix de musique et des artistes pour qu’elle soit digne et valablement à son comble.  D’où, les musiciens qui maitrisent bien la rumba, sont heureux. Car, ils accueillent de nombreux couples lors de concerts Saint-Valentin à Kinshasa. Que dire alors pour ceux qui sont forts au style «Ndombolo», qui est aussi un genre musical en RDC ? Or, ne pas se produire, à la Saint-Valentin, est un abandon pour les fanatiques de la rumba, musique recommandée pour la fête de couples. Toutefois, il est toujours mieux que celui qui se dit descendant de Kallé Jeff, soit aussi en mesure d’exécuter la rumba, selon les principes laissés par ses précurseurs. Au cas contraire, malheur aux chanteurs qui ne disposent pas des chansons romantiques, aux rythmes douces. Parce qu’ils vont manquer les couples qui, à cette occasion, préfèrent aller écouter la vrai rumba avec de paroles d’amour auprès d’un musicien capable et réputé au style, qui fait l’apothéose de la soirée Saint-Valentin.

Jordache Diala