Tag Archives: pomme de terre

Uncategorized

Cancers digestifs : Les pommes de Terre pourraient diminuer les Risques

Published by:

Les pommes de terre, et autres tubercules, pourraient aider à réduire les risques de cancers digestifs. Un effet en partie dû à la concentration importante de vitamine C dans ces légumes.

pomme de terre

Le cancer de l’estomac est le cinquième cancer le plus répandu en France, avec 9000 cas diagnostiqués chaque année. Sa prévalence a nettement diminué au cours des deux dernières décennies, mais la mortalité reste élevée avec un taux de survie à 5 ans, toutes formes confondues, de 15 %.

Des scientifiques de l’université de Zheijang, en Chine, sont à l’origine d’une publication qui confirme que les habitudes alimentaires des individus peuvent réduire les risques de développer le cancer de l’estomac.

D’après le journal britannique The Times, ils recommandent tous particulièrement de manger des « légumes blancs » comme le choux fleur, ou des tubercules comme les pommes de terre et les navets.

Pour parvenir à ces conclusions, le Times explique que les chercheurs ont passé en revue 76 études, regroupant plus de six millions de participants. Parmi ces derniers, 33 000 personnes étaient décédées des suites d’un cancer de l’estomac.

 Privilégier les “légumes blancs”
En s’intéressant à l’alimentation des différents participants, les scientifiques montrent que les « légumes blancs » et tubercules ont un effet protecteur. Par ailleurs, ils estiment que consommer une portion quotidienne de 100g de fruits réduit le risque de cancer de l’estomac de 5 %.

Selon eux, cela s’explique par le fait que ces aliments, y compris les pommes de terre, contiennent une quantité importante de vitamine C. Leur effet antioxydant protège les cellules de l’estomac. 50g de vitamines C consommées tous les jours réduirait ainsi le risque de développer ce type de cancer de 8 %.

Eviter sel et alcool
Sans surprise, les chercheurs soulignent par contre que les plats très riches en sel et l’alcool seraient positivement corrélés à un risque élevé de cancer et de mortalité.

Des conclusions qui ne sont pas particulièrement nouvelles, mais qui ont le mérite de conseiller les individus sur leur régime alimentaire, grâce à des observations faites à grande échelle. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser les pommes de terre y ont toute leur place.