SIDA: 3,5 millions de nouvelles infections au VIH chez les Adolescents d’ici 2030

Uncategorized

 

 

 

Si la tendance actuelle persiste, quelque 3,5 millions de nouvelles infections au VIH seront à déplorer chez les adolescents d’ici 2030, prévient vendredi l’Unicef à l’occasion de la Journée internationale de la lutte contre le sida. L’organisation met en garde contre un vent d’optimisme prématuré. En 2016, près de 120.000 jeunes âgés de moins de 14 ans sont décédés des suites de complications liées au sida. Toutes les heures, 18 enfants sont contaminés par le virus, souligne en outre l’Unicef.

L’organisation ne nie pas pour autant les progrès effectués dans la lutte contre la maladie. Depuis l’an 2000, environ deux millions de nouvelles infections chez les enfants ont pu être évitées. Cependant, prévient l’Unicef, ces avancées sont trop lentes, en particulier en ce qui concerne le volet prévention et l’amélioration du dépistage chez les adolescents. En termes de proportion, pour cinq garçons pubères vivant avec le VIH, sept jeunes filles du même âge sont infectées.

Autre point inquiétant: à peine 43% des bébés exposés au virus sont testés endéans les deux premiers mois de leur vie, comme recommandé. Le même pourcentage d’enfants souffrant du VIH reçoit un traitement vital composé d’antiviraux.

“Poursuivre sur un tempo aussi lent revient à jouer avec la vie d’enfants et de générations futures condamnés à vivre avec le VIH et le sida, alors que l’on pourrait éviter cette situation”, insiste le Dr. Chewe Luo, directrice du programme sur le VIH de l’Unicef. “Nous devons mener des actions urgentes pour aller plus loin dans les progrès effectués cette dernière décennie.”

L’Unicef propose entre autres de donner la priorité aux interventions auprès des adolescentes en Afrique sub-Saharienne et d’investir dans des tests de dépistage et de nouveaux traitements pédiatriques.

Leave a Reply