RDC: la dernière signature des Funerailles d’Étienne Tshisekedi bloquée à la Présidence

Uncategorized

 

 

 

Augustin Kabuya, porte-parole de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) appelle le président Joseph Kabila à faciliter les funérailles d’Étienne Tshisekedi, opposant historique, décidé depuis février dernier à Bruxelles.

Dans une interview à la Radio Okapi, M. Kabuya regrette les conditions dans lesquelles la veuve de M. Tshisekedi vit depuis la mort de son défunt mari. « Je m’adresse directement au Président de la République pour qu’il facilite la tâche à cette veuve de trouver l’opportunité d’enterrer le corps de son mari. Ça ne nous honore pas. 57 ans après l’indépendance, le pouvoir en place n’est pas en mesure de faciliter la tâche à la famille Tshisekedi pour l’enterrer« , dit-il, cité par le site de la radio onusienne.

Il dément par ailleurs que son parti soit au coeur du blocage actuel. «L’UDPS ne bloque rien. Le parti avait désigné des gens pour travailler avec la famille politique de Joseph Kabila. Tout a été fait. Le problème est à leur niveau»

Décédé depuis le 1er février dernier, le leader de l’opposition n’est toujours pas porté en terre. Sa dépouille reste bloquée en Belgique, alors que ses funérailles sont au coeur d’un bras de fer entre les autorités congolaises et sa famille.

« J’étais en Belgique. J’ai vu dans quelles conditions cette pauvre dame est en train de passer toutes ses journées. Elle est toujours renfermée dans sa chambre. Est-ce qu’on peut engager un bras de fer avec une veuve», s’interroge M. Kabuya.

Leave a Reply