Uncategorized

Urgent : François Compaoré, frère du chef de l’Etat Blaise Compaoré, a été arrêté à l’aéroport

Published by:

Info RFI: François Compaoré, frère du chef de l’Etat Blaise Compaoré, a été arrêté à l’aéroport
■ Les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur les manifestants
■ Les combats se poursuivent devant le palais présidentiel
■ Un homme a été tué par balles, ont indiqué plusieurs sources
■ La mairie et le siège du parti au pouvoir ont été incendiés à Bobo Dioulasso, deuxième vile du pays
■ A Ouagadougou, le Parlement est en proie aux flammes
■ Le gouvernement a suspendu le projet de loi visant à modifier la Constitution pour permettre à Blaise Compaoré de se faire réélire à la tête de l’Etat

Source : RFI

Uncategorized

Vidéo. il lui demande en mariage, après 17 mois de préparation (Photos)

Published by:

Lire la vidéo, en cliquant ici
mariage0

On peut dire que Levy est un romantique ! Pour sa demande en mariage, cet Américain de Pasadena a vu les choses en très grand.

Après 17 mois d’une minutieuse organisation, il a pu faire une superbe surprise à sa future femme, Tiffany. Pour l’occasion, il a mobilisé 24 amis, payé 18 billets d’avion aller-retour ainsi que 10 chambres d’hôtel pour qu’ils puissent tous être réunis pour ce jour très spécial pour sa future femme, Tiffany.

Tiffany a donc enchaîné les surprises lors de cette journée. En plus de la découverte de ses proches au fur et à mesure de la journée, elle a également eu droit à un petit-déj de luxe avec ses amies, une manucure mais aussi à un petit tour en boutiques pour se choisir une nouvelle robe.

Et vu la passion et le temps mis à préparer la simple demande en mariage, on n’imagine même pas le mariage, qui sera sûrement une réussite puisque le romantique Lévy économise depuis l’âge de 12 ans pour réaliser le mariage de ses rêves

de1

de2

de3

de5

de7

Uncategorized

“Il est temps que l’argent du Congo à l’étranger revienne à la maison”

Published by:

 

money

L’envoyé de l’ONU en République démocratique du Congo (RDC) a appelé lundi à une injection massive d’investissements privés pour appuyer la paix et transformer le pays en “coeur économique de l’Afrique”.

Il est temps que l’argent du Congo à l’étranger revienne à la maison et que cet argent, et davantage encore, soit investi en RDC“, a souligné Martin Kobler, le chef de la mission de l’ONU sur place.

M. Kobler a indiqué au Conseil de sécurité que le Congo possédait désormais une monnaie stable et avait réussi à contrôler l’inflation, mais que plus de 70% de la population restaient toujours parmi les habitants les plus pauvres de la planète.

Il est temps de passer d’une économie de guerre à une économie de paix. Il est temps de voir l’exploitation illégale être changée en commerce légitime. Il est temps de passer de richesses excessives pour quelques-uns à l’autosuffisance pour tous“.

L’envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit, a pour sa part expliqué au Conseil de sécurité qu’un “important portefeuille” de projets d’investissements devait être approuvé lors d’une rencontre régionale à Luanda début décembre. Cette rencontre ouvrira la porte à un forum d’investisseurs du secteur privé qui se tiendra en 2015 pour “marquer une nouvelle ère pour la région des Grands Lacs vers une stabilité et une prospérité partagées“, a dit M. Djinnit.

L’économie de la RDC devrait croître d’au moins 8,5% l’an prochain selon les estimations, essentiellement en raison des activités minières.

Mais le pays reste très corrompu. En 2013, la RDC se classait 154e sur 177 dans le classement de l’ONG Transparency International, les pays les plus corrompus étant l’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie ex aequo à la 174e place.
Belga

Uncategorized

Le président de la Zambie est décédé à Londres

Published by:

zambie

Le président zambien Michael Sata, âgé de 77 ans et gravement malade depuis plusieurs mois, est décédé, a annoncé mercredi à la radio Roland Msiska, le secrétaire général du gouvernement.

C’est le coeur lourd que je vous annonce le décès de notre bien-aimé président Michael Sata“, a déclaré M. Msiska. Précédemment, le site internet Zambian Watchdog disait avoir une “confirmation à 100%“.

Des informations circulaient depuis longtemps selon lesquelles M. Sata était gravement malade. Il n’avait pas été vu en public depuis son retour de l’Assemblée générale des Nations unies le mois dernier, où il n’a pas pu prononcer le discours qu’il programmé..

Je ne suis pas mort“, avait-il déclaré le 19 septembre au Parlement lors d’une rare apparition en public.
AFP

Uncategorized

UDPS : l’après Tshisekedi, le sujet qui fâche

Published by:

felix t

La bataille de la succession n’est pas encore officiellement déclarée mais elle est déjà une réalité vivante au sein du parti face avec, en arrière-fond, le séjour médical prolongé d’Etienne Tshisekedi à Bruxelles.

Depuis qu’il est parti se faire soigner en Europe, précisément à Bruxelles, Etienne Tshisekedi est devenu presqu’aphone face aux grands enjeux politiques du moment. Si au début, l’on pouvait trouver des explications plausibles pour justifier le mutisme de l’irréductible opposant en tablant sur des restrictions médicales que requiert son état de santé, le silence prolongé de l’intéressé plus de deux mois après, commence à susciter bien d’interrogations dans le chef de ses partisans. Nonobstant les assurances de ses proches confirmant sa bonne santé sur fond d’une solide conviction relative à son retour imminent dans l’arène politique, les plus septiques pensent plutôt le contraire au point d’exprimer leur agacement face à la rétention volontaire de l’information. De Bruxelles, l’on apprend que l’accès au leader de l’UDPS n’est pas donné à tout le monde. Tout serait filtré. Même ceux qui se targuent d’être très proches de lui sont souvent éconduits à leur grand étonnement, apprend-on.

Si pour certains, le challenger de Joseph Kabila à la présidentielle de 2011 continue de recevoir des soins de routine à domicile malgré « quelques petits problèmes de tension », d’autres par contre pensent qu’il ne s’est pas encore tiré de son lit d’hôpital. Deux sons de cloche symptomatiques du malaise qui gangrène aujourd’hui l’UDPS.  Pendant que l’entourage immédiat d’Etienne Tshisekedi joue la carte de la tempérance évitant de dramatiser l’état de santé du vieil opposant, les militants et sympathisants du parti, eux, épient un plan visant à l’écarter sournoisement du jeu politique. En fait, le débat sur le remplacement éventuel du « lider maximo » à la tête de l’UDPS n’est certes pas à l’ordre du jour, mais soulève déjà des vagues au niveau interne avec, à la clé, des pics lancés contre son fils Félix Tshisekedi présenté, à tort ou à  raison, comme le virtuel successeur de son père. Selon certaines indiscrétions, un mini congrès anticipé serait même déjà envisagé sous sa houlette pour justement régler l’épineuse question de la succession. Le représentant de l’UDPS au Canada qui aurait fait fuiter cette information dans les médias en a payé le prix jusqu’à tomber en disgrâce vis-à-vis de la hiérarchie du parti.

Tous ceux qui redoutent l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête de l’UDPS  n’apprécient guère les initiatives de ce dernier dont l’aura est en constante progression depuis qu’il a pris l’option de redynamiser les activités du parti à la base à travers ses récentes itinérances dans le Congo profond.  « Je suis prêt à servir les intérêts de mon parti en cas de besoin », n’arrête-t-il de marteler comme pour répondre à ses détracteurs pas du tout convaincus sur ses réelles intentions.  Alors qu’il clame tout haut ne pas vouloir se positionner comme le dauphin de son père, Félix Tshisekedi évolue dans un contexte plutôt favorable caractérisé par l’éviction des potentiels concurrents à l’image d’Albert Moleka limogé en mai dernier. Les adhésions massives suscitées autour de sa personne sont prémonitoires d’un succès garanti au cas où il exprimait officiellement ses ambitions.

C’est dire que la bataille de la succession est déjà engagée au sein de l’UDPS et parait déjà gagnée d’avance par un Félix Tshisekedi de plus en plus volubile, entreprenant et actif sur le terrain. Il a le mérite de bénéficier de la caution de sa mère dont les prises de position ont toujours influé d’une manière ou d’une autre sur la marche du parti. Au-delà, d’aucuns pensent que ce parti, réputé républicain, a tout intérêt à régler cette épineuse question dans la sérénité en interrogeant ses textes fondateurs tout en évitant de sombrer dans la division à laquelle pourrait donner lieu un coup de force mal négocié.

Alain Diasso
Source : adiac-congo.com
Uncategorized

RDC Guerre: un soldat et un rebelle ougandais tués dans l’attaque d’une position militaire

Published by:

DRC-FORCES2

Kinshasa – Un soldat congolais et un rebelle ougandais ont péri mardi soir dans l’attaque d’une position militaire près de Beni, localité de l’est de la République démocratique du Congo théâtre d’un récent massacre qui s’apprête à accueillir le président Joseph Kabila.

Les ADF (Forces démocratiques alliées, rébellion islamiste ougandaise) sont venus attaquer le camp de Mayi-Moya. Ils sont venus en commençant à tirer. Heureusement, les militaires étaient prêts et les ont repoussés rapidement. Un ADF a été abattu, a déclaré à l’AFP Amisi Kalonda, administrateur du territoire de Beni, situé dans l’instable province du Nord-Kivu.

Une source officielle a confirmé à l’AFP une attaque (…) par les ADF à Mayi-Moya (40 km au nord de Beni), précisant que le bilan était de un militaire tué et un rebelle ADF tué.

Ce bilan a été confirmé par le président de la fédération d’associations Société civile de Beni, Teddy Kataliko.

Il a ajouté qu’une autre attaque avait ciblé une station essence à Ngadi, près de Beni, où un militaire et un rebelle auraient là aussi été tués. La source officielle n’a évoqué de son côté que quelques tirs sur des citernes de carburant pour les faire exploser.

Les deux attaques, contre la position militaire et la station essence, se sont déroulées presque simultanément, selon cette source.

Les ADF sont actifs depuis 1995 dans une région montagneuse du territoire de Beni où ils se livrent à de lucratifs trafic, notamment de bois, et commettent de graves exactions (meurtres, enrôlement d’enfants, pillages…) contre les civils.

Depuis janvier, l’armée et la mission locale de l’ONU (Monusco) ont attaqué plusieurs fois la rébellion, qui en est sortie affaiblie mais reste nuisible. En octobre, elle a été accusée d’une série de massacres ayant fait environ 80 morts en moins de deux semaines, dont une trentaine à Beni même.

Beni s’apprête à accueillir le président Joseph Kabila, en tournée depuis samedi dans la région, qui ne s’est pas exprimé publiquement depuis les massacres.

Plusieurs haut responsables sont présents à Beni pour attendre le chef de l’Etat. Les forces de sécurité sont largement déployées dans la ville et ses environs.

On a observé un relâchement des opérations militaires contre les ADF depuis juillet. On attend du président qu’il les relance, souligne M. Kataliko, regrettant une visite tardive.

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, les attaques de mardi ne sont pas liées à la visite présidentielle. Pour lui, les ADF veulent briser le mariage entre les FARDC (armée congolaise) et la population, et entre la population et la Monusco, en démontrant que toutes les forces en présence sont incapables de protéger les civils.

La semaine dernière, après les massacres, la Monusco a été la cible de violentes manifestations dans le territoire de Beni.

La foule en colère demandait le départ de la Monusco, qui dispose de quelque 20.000 hommes, essentiellement déployés dans l’Est, pour neutraliser les dizaines de groupes armés locaux et étrangers qui y sévissent depuis parfois deux décennies.

Uncategorized

Ebola : l’épidémie prend fin en République Démocratique du Congo

Published by:

 

Plus de cas d’Ebola depuis le 10 octobre. L’Organisation mondiale de la Santé devrait bientôt déclarer la fin de l’épidémie de fièvre hémorragique en République Démocratique du Congo.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) devrait bientôt déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo (RDC). C’est ce qu’a annoncé l’agence sanitaire de l’ONUdans son dernier point épidémiologique. Cette épidémie, qui n’est pas liée à celle faisant rage en Afrique de l’Ouest, aura donc été brève.

Dernier cas le 10 octobre

Au 21 octobre, l’OMS a relevé 67 cas d’Ebola en RDC, dont 38 ont été confirmés. Au total, 49 personnes auront succombé à cette fièvre hémorragique virale. Là aussi, les professionnels de santé n’ont pas été épargnés puisque 8 d’entre eux ont été infectés. Mais à la différence de l’Afrique de l’Ouest, où l’épidémie progresse encore (10 141 cas, 4 922 décès, 6 pays touchés), la propagation du virus semble plutôt bien contrôlée.

Le dernier cas suspect en RDC a été signalé le 10 octobre, et le test s’est révélé négatif. Une bonne nouvelle, selon l’OMS. L’agence précise d’ailleurs que « la République Démocratique du Congo sera déclarée indemne d’Ebola, 42 jours après la date du second test négatif, si aucun nouveau cas n’est rapporté. »

Une épidémie rapidement maîtrisée

Une étude parue dans le New England Journal of Medicine a rapidement confirmé que la souche circulant en RDC n’est pas la même que celle qui touche l’Afrique de l’Ouest. Elle est en fait très proche de celles qui ont sévi entre 1995 et 1997 en RDC et au Gabon. Les chercheurs ont également identifié le « patient zéro » : une femme tombée malade après avoir dépecé un singe qu’elle avait trouvé dans la forêt.

L’épidémie en RDC a été rapidement endiguée. Cela pourrait s’expliquer par des mesures de protection rapidement mises en place : isolement des malades, protection du personnel médical, sensibilisation des populations. Il faut dire que la fièvre hémorragique n’est pas nouvelle dans le pays, qui connaît actuellement la septième épidémie de son histoire. D’ailleurs, la maladie tire son nom d’un fleuve qui traverse le nord de la République Démocratique du Congo.

 

Uncategorized

RDC: Une pluie torrentielle fait des centaines de morts à Kalehe

Published by:

Une inondation a fait plusieurs dizaines de morts, une centaine de disparus ainsi que des dégâts matériels importants le weekend dernier dans le territoire de Kalehe, en province du Sud Kivu, à l’Est de la République du Congo (RDC).

Le bilan humain est pour l’heure incertain a constaté le correspondant de BBC Afrique à Kinshasa.

Au sein de la coordination de la protection civile dans la province du Sud Kivu, on recense sept corps, qui ont déjà été retrouvés, 100 blessés et 112 disparus.

Incertitude

De son côté, Maître Jean Chrisostome Kijana, président de la société civile du Sud Kivu, évoque une cinquantaine de morts et plusieurs centaines de disparus. Un chiffre corroboré par un journaliste local ainsi qu’un habitant joint au téléphone.

Cette inondation a été causée par une grosse pluie qui a commencé dans l’après-midi de samedi et s’est poursuivie jusque dans la matinée de dimanche.

La pluie a fait déborder une rivière qui a ensuite déferlé vers les habitations et les champs. Les flots ont également causé des éboulements ainsi que des glissements de terrain dans cette zone montagneuse au sol argileux.

Dégâts matériels

Les dégâts matériels sont également importants. Plusieurs sources locales font état de plus de 750 habitations emportées par les eaux. Une école primaire ainsi qu’une église ont également été détruites. A l’intérieur de l’Eglise, une chorale était en pleine répétition lorsqu’elle a été surprise par les eaux. Tous les membres de cette chorale sont jusque-là portés disparus.

Les infrastructures locales ont également été fortement touchées.

Il est impossible pour l’heure de passer du Nord au Sud Kivu par la voie terrestre.

Une importante délégation du gouvernement provincial s’est déjà rendue sur place pour s’enquérir de la situation. Mais toutes les sources contactées sont unanimes : le bilan devrait s’alourdir dans les prochaines heures.

Uncategorized

La liste des 23 nominés pour la FIFA Ballon d’Or 2014. Regardez

Published by:

or
Les 23 nominés :

Gareth Bale (Pays de Galles, Real Madrid),
Karim Benzema (France, Real Madrid),
Diego Costa (Espagne, Chelsea),
Thibaut Courtois (Belgique, Chelsea),
Cristiano Ronaldo (Portugal, Real Madrid),
Angel Di Maria (Argentine, Manchester United),
Mario Götze (Allemagne, Bayern Munich),
Eden Hazard (Belgique, Chelsea),
Zlatan Ibrahimovic (Suède, Paris-Saint-Germain),
Andres Iniesta (Espagne, Barcelone),
Toni Kroos (Allemagne, Real Madrid),
Philipp Lahm (Allemagne ,Bayern Munich),
Javier Mascherano (Argentine, Barcelone),
Lionel Messi (Argentine, Barcelone),
Thomas Müller (Allemagne, Bayern Munich),
Manuel Neuer (Allemagne, Bayern Munich),
Neymar (Brésil, Barcelone),
Paul Pogba (France, Juventus Turin),
Sergio Ramos (Espagne, Real Madrid),
Arjen Robben (Pays-Bas, Bayern Munich),
James Rodriguez (Colombie, Real Madrid),
Bastian Schweinsteiger (Allemagne, Bayern Munich)
et Yaya Touré (Côte d’Ivoire, Manchester City)

 

La liste des 23 nominés pour le FIFA Ballon d’Or a été dévoilée ce mardi. Si Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Angel Di Maria, Thomas Müller ou encore Arjen Robben sont en lice pour le sacre, Yaya Touré sera, comme en 2013, l’unique représentant du continent africain.

Bon an, mal an, il est toujours là. Nommé parmi les 23 candidats au Ballon d’Or pour la première fois en 2009, Yaya Touré fait encore partie de la liste finale en 2014, pour la troisième année consécutive après 2012 et 2013. Et comme l’an passé, le Mancunien sera l’unique représentant du continent africain en lice pour la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Malgré son Mondial raté et son début de saison 2014/15 assez décevant, Yaya Touré, qui conserve la confiance de son entraîneur Manuel Pellegrini, et revient peu à peu en forme, est porté par son début d’année 2014 étincelant, lorsqu’il enfilait but sur but. Jusqu’à ce que des différends apparaîssent avec City puis qu’il perde son frère, Oyala Ibrahim.

La Côte d’Ivoire mieux que l’Italie et l’Angleterre !

Avec un représentant, la Côte d’Ivoire fait mieux que l’Italie et l’Angleterre qui n’ont pas le moindre nominé parmi les 23. Avec six Allemands en lice (Götze, Kroos, Lahm, Müller, Neuer, Schweinsteiger), la Mannschaft, championne du monde, se taille la part du lion. Finaliste du Mondial, l’Argentine compte trois ambassadeurs (Di Maria, Mascherano et Messi). Tout comme l’Espagne, malgré son élimination dès la phase de groupes au Brésil (Diego Costa, Iniesta et Sergio Ramos).

Viennent ensuite la France (Benzema, Pogba) et la Belgique (Courtois, Hazard) avec deux candidats. On notera les absences remarquées de Luiz Suarez, qui paie sans doute sa morsure, Franck Ribéry, Mesut Özil ou encore Xavi et Sergio Agüero.

Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Arjen Robben, Thomas Müller, Angel Di Maria voire Manuel Neuer seront les favoris pour la victoire finale. L’année passée, Cristiano Ronaldo a remporté son deuxième sacre, mettant un terme à quatre ans du règne Messi. Qui succédera au Portugais ? Premiers éléments de réponse le 1er décembre prochain avec la divulgation du nom des trois finalistes, tandis que le lauréat sera connu le 12 janvier 2015 à l’issue d’une cérémonie.

- Les 23 nominés :

Gareth Bale (Pays de Galles, Real Madrid), Karim Benzema (France, Real Madrid), Diego Costa (Espagne, Chelsea), Thibaut Courtois (Belgique, Chelsea), Cristiano Ronaldo (Portugal, Real Madrid), Angel Di Maria (Argentine, Manchester United), Mario Götze (Allemagne, Bayern Munich), Eden Hazard (Belgique, Chelsea), Zlatan Ibrahimovic (Suède, Paris-Saint-Germain), Andres Iniesta (Espagne, Barcelone), Toni Kroos (Allemagne, Real Madrid), Philipp Lahm (Allemagne ,Bayern Munich), Javier Mascherano (Argentine, Barcelone), Lionel Messi (Argentine, Barcelone), Thomas Müller (Allemagne, Bayern Munich), Manuel Neuer (Allemagne, Bayern Munich), Neymar (Brésil, Barcelone), Paul Pogba (France, Juventus Turin), Sergio Ramos (Espagne, Real Madrid), Arjen Robben (Pays-Bas, Bayern Munich), James Rodriguez (Colombie, Real Madrid), Bastian Schweinsteiger (Allemagne, Bayern Munich) et Yaya Touré (Côte d’Ivoire, Manchester City).

Uncategorized

Martin Kobler: «Les FDLR ont deux mois et six jours pour déposer les armes»

Published by:

kobler

Les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) présents dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ont deux mois et six jours pour déposer les armes faute de quoi ils s’exposent à une action militaire, a prévenu lundi le “patron” de la mission de l’Onu en RDC, le diplomate allemand Martin Kobler.

Les FDLR ont deux mois et six jours pour déposer les armes, et ce, de manière inconditionnelle. Le 2 janvier, il n’y aura plus d’excuse pour expliquer des retards supplémentaires“, a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée lundi à la situation en RDC.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC et chef de la Mission de l’Onu pour la Stabilisation du Congo (Monusco) a averti les rebelles des FDLR qu’en cas d’échec du processus de désarmement d’ici le 2 janvier, “une action militaire” contre les éléments de ce mouvement réfractaires serait “inévitable“.

Selon lui, la crédibilité de l’Onu, du gouvernement congolais et de la région est en jeu.

Martin Kobler a aussi exhorté le gouvernement de la RDC à accélérer la mise en œuvre du programme de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) afin de réintégrer les ex-combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

 

Uncategorized

Vidéo. Mécontent de la décision finale, un boxeur frappe l’arbitre

Published by:

 

Vido Loncar risque une lourde suspension pour ce geste.
Lors des championnats d’Europe de boxe (juniors), le combat entre Vido Loncar et Algirdas Baniulis s’est terminé d’une manière plutôt inattendue. Lire la vidéo ci – dessous :

boxe

Mécontent de la décision finale, Vido Loncar a tout simplement adressé une série de violents coups de poing à l’arbitre.

Furieux, Vico Loncar a été tiré du ring par le pied. Cela devrait lui coûter cher en suspension.

boxe2

Uncategorized

Un jeune homme de 22 ans se coupe le p*nis lorsque Sa copine remet en doute son talent au lit

Published by:

coupe
Un jeune homme macédonien de 22 ans a complètement pété les plombs lorsque sa petite amie l’a quitté en lui disant qu’il n’était pas un bon coup au lit.
Oliver Ilic a estimé que sa rupture était dûe à la taille de pénis et a décidé de le couper et de le jeter à la poubelle.

Il a prévenu rapidement les secours de Kocani, qui n’ont rien pu faire pour lui et l’ont transféré à Skopje. Les chirurgiens ont réussi à lui remettre son membre en place au cours d’une opération de cinq heures. On ne sait pas encore si Oliver retrouver toutes ses fonctions.

C’est le deuxième cas de ce type en Macédoine. Un homme de 40 ans a en effet récemment coupé son pénis et l’a jeté dans les toilettes avant de tirer la chasse

Uncategorized

Vidéo. Tanti Abi de la série “Les Bobodioufs” est décédée!

Published by:

Le monde cinématographique burkinabé est à nouveau en deuil. L’actrice burkinabé Fati Millogo est décédée ce 23 octobre 2014, des suites d’un arrêt cardiaque.

On la connaissait plus sous le nom de « Tanti Abi », en souvenir de la série télé « Les Bobodioufs ». Dans cette série comique, elle a joué le rôle de la femme de tonton Drissa et de la mère de Amadou et de Fati.

Fati Millogo est mère de deux filles. Décédée à l’âge de 65 ans, elle a été inhumée dans la ville de Bobo-Dioulasso.

tanti

Uncategorized

Vidéo. lL viole ses deux nièces de 2 ans, 14 ans et leur infecte le sida

Published by:

Houston-Texas : David Richard Wilson, un afro américain de 33 ans, qui avait passé 4 ans de prison pour avoir agressé sexuellement un enfant, sera de nouveau jugé pour plus grave encore.
En effet, six après sa sortie de prison, David Wilson aurait violé ses nièces, âgées de 23 mois, et 14 ans. et leur aurait infecté du VIH Sida.

Et comme ci cela ne suffisait pas, la fillette de 14 ans est enceinte de lui.

 

Uncategorized

RDC : Trois immeubles de l’opposant Diomi Ndongala confisqués.

Published by:

diomi

KINSHASA – Dans une affaire qui l’oppose à la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi dernier trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une “expropriation” qui semble être un règlement de compte avec l’opposant politique, selon son avocat.

La justice n’a pas laissé  le choix à l’opposant politique congolais Eugène Diomi Ndongala. Elle donné l’ordre, le 24 octobre, le déguerpissement de tous les occupants de trois des immeubles lui appartenant à Kinshasa. Conséquence de l’insolvabilité d’un prêt non remboursé à la Banque  selon des sources judiciaires.

Même des biens des particuliers qui louent des appartements dans ces immeubles ont été confisqués alors qu’aucun avertissement   ne leur a été notifié. L’avocat de l’opposant congolais considère que ce nouveau coup dur porté contre son client n’est que “la conséquence de la plainte que Diomi Ndongala a récemment déposé auprès du comité des droits de l’homme des Nations unies contre la RDC”.

Il assure par ailleurs que “dès la semaine prochaine”, la défense compte attaquer la décision de la justice congolaise et les actionnaires de la Biac auprès des instances internationales.

 

Pierrette Amah

Uncategorized

Un journaliste de la RTNC touché par trois balles tirées à bout portant par des hommes

Published by:

A Goma, au Nord-Kivu, un journaliste congolais a été sérieusement blessé dans une attaque à main armée dont il a été la cible samedi soir. Philémon Gira, caméraman pour la Radio télévision nationale congolaise (RTNC), a été touché par trois balles tirées à bout portant par des hommes qui le suivaient et qui ont pris son matériel. Selon l’ONG Journaliste en danger, l’est de la RDC est particulièrement dangereux pour les médias. En 16 ans, une dizaine de journalistes ont été tués en RDC, la plupart dans cette région.