Métro d’Abidjan : Ce qui est prévu pour les populations touchées

Uncategorized

 

 

 

Alors que les premiers travaux seront lancés en novembre 2017, comment se fera la prise en charge des populations impactées.

Le projet de construction du métro d’Abidjan prend progressivement forme. Après l’adoption en juillet dernier d’un décret relatif à la libération des emprises du projet, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a annoncé pour la fin du mois de novembre 2017 le début des premiers travaux. Sur les 2 milliards d’euros de prêts consentis par la France pour la construction de l’infrastructure, une part importante a en effet été prévu pour la prise en charge des personnes impactées par le projet. Il s’agit de 80 millions d’euros soit 52 476 560 000 de F Cfa qui serviront au dédommagement pour le démantèlement de l’habitat informel sur le tracé de la ligne numéro 1.

Ces ressources permettront de prendre en charge les populations impactées par le projet en fonction de plusieurs critères dont leurs activités économiques. « Quand on traverse ces zones très déshéritées qui vont être transformées inévitablement, il faudra aussi un accompagnement social très important. Il va permettre la réhabilitation de plusieurs quartiers. Il va permettre un brassage de population. Et il va être aussi très important pour l’environnement. », a indiqué Jean-Yves le Drian, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères qui était à Abidjan les 2 et 3 octobre dan sle cadre du forum économique Rencontres Africa 2017.

 

Leave a Reply