Belgique : les Affaires étrangères belges déconseillent les voyages non essentiels vers la RDCongo

 

 

 

Les Affaires étrangères belges déconseillent désormais, à l’approche de la fin du second mandat du président congolais Joseph Kabila, tout voyage non essentiel vers la République démocratique du Congo (RDC), indique l’avis de voyage publié sur leur site.

rdc-3

“Au vu des tensions politiques et des risques de nouvelles manifestations d’ici la fin de l’année en République Démocratique du Congo (RDC), l’avis de voyage du SPF Affaires étrangères, à titre de précaution, recommande désormais de reporter tout voyage non essentiel vers la RDC”, indique le texte.

“Similairement, les Belges habitant sur place sont invités à évaluer si leur présence en RDC au cours des semaines à venir est indispensable. Il leur est recommandé de faire preuve de la plus grande prudence lors de leurs déplacements et de se tenir informés régulièrement via la presse locale, les conseils aux voyageurs et les communiqués et la page Facebook de l’ambassade à Kinshasa et du consulat général à Lubumbashi (la deuxième ville du pays, dans le sud-est)”, ajoute l’avis de voyage, adapté le 1er décembre.

rdc4

 

La RDC traverse une crise politique profonde depuis la réélection contestée de M. Kabila en 2011, aggravée par la non-tenue de la présidentielle et des législatives.

M. Kabila est au pouvoir depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se représenter. Le chef de l’État, dont le second mandat expire le 19 décembre, reste sourd aux exhortations de ses détracteurs qui le pressent de déclarer publiquement qu’il ne sera pas candidat à la prochaine présidentielle, en principe prévue en avril 2018.

Leave a Reply