Daily Archives: April 5, 2016

Uncategorized

RDC : Lubumbashi se transforme en un Champs de bataille à la fin du mandat de Kabila (Vidéo)

Published by:

Plusieurs engins de combat et des troupes sont de plus en plus déployés dans cette ville en cette période où la RD Congo s ‘approche de la fin du second et dernier mandat du chef de l‘Etat!

Cinq ONG de défense de droits de l’homme s’inquiètent de la circulation, depuis le 1er avril, des militaires lourdement armés, ainsi que des chars de combat, des auto-blindés, des caisses de munitions dans l’ancienne province du Katanga. Lire la vidéo ci – dessous :

afrique

Dans une lettre ouverte adressée mardi 5 avril au ministre de la Défense, ces ONG demandent plus d’éclairages sur cette situation. Ces ONG affirment que des militaires lourdement armés sont aperçus  dans les  villes de Lubumbashi, Kamina, Kolwezi  et Kalemie.

Quelques 60 chars de combats ont été aperçus vendredi dernier dans la commune  Kenya dans  la ville  de Lubumbashi, précisent ces ONG.

D’après les mêmes sources, ces armes seraient arrivées à Lubumbashi par voie ferrée. Une  partie aurait été entreposée à Kamina, une autre à Kolwezi et une  autre encore à Lubumbashi.

Parmi les ONG inquiètes, on retrouve :

  1. Action contre l’impunité pour les droits humains (ACIDH)
  2. L’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho)
  3. Le Centre des droits de l’homme et du droit humanitaire (CDH)
  4. Justicia ASBL
  5. L’Institut de recherche en droits humains (IRDH)

Justicia Asbl estime que  faire circuler autant d’armes dans une zone non officiellement astreintes aux conflits armés a un impact sur la situation sécuritaire.

Dans un message diffusé sur la chaine nationale à Lubumbashi, le commandant de la 22e région militaire, le général Philémon Yav, appelle la population Lushoise à ne pas céder à la panique.

Il indique que cette présence des militaires est consécutive à la réforme de l’armée et du renforcement de ses capacités à défendre le territoire national.​

Plusieurs engins de combat et des troupes sont de plus en plus déployés dans cette ville en cette période où la RD Congo s ‘approche de la fin du second et dernier mandat du chef de l‘Etat!

 

La ville cuprifère de Lubumbashi est de plus en plus militarisée ces derniers jours. Ce qui donne lieu à une vive tension dans cette ville dont la population redoute que l’arrivée de nombreux chars et de militaires lourdement armés dans la capitale de l’ex-Katanga serve à restreindre encore les libertés et à réprimer les manifestations que l’Opposition pourrait envisager d’organiser à Lubumbashi.

 

Le comble c’est que le gouvernement central de la RD Congo a choisi de renforcer la présence militaire dans cette ville es à quelques mois de la fin du second et dernier mandat de Joseph Kabila prévue le 20 décembre 2016.

 

C’est depuis le mois de septembre 2015, au lendemain de la démission des membres de l’actuelle plateforme G7 de la Majorité présidentielle, que le chef-lieu de l’ex-Katanga a commencé à être fortement militarisé. A l’heure actuelle, c’est tout Lubumbashi, via les réseaux sociaux, qui redoute le pire désormais suite à l’arrivée massive de chars et militaires envoyés par le pouvoir.

 

Selon de sources dignes de foi basées dans cette ville, dix-huit de ces engins ont été aperçus à la gare ferroviaire de Lubumbashi. Une situation qui est diversement interprétée. Surtout que la nouvelle province du Haut-Katanga, selon certaines sources, a déjà accueilli près de 2000 militaires venus renforcer les effectifs sur place.

 

Les chars qui viennent d’arriver à Lubumbashi seraient partis de Kinshasa et auraient transité par le port d’Ilebo avant d’être expédiés au Katanga par voie ferrée à bord des wagons de la SNCC. Le passage de ces chars à Mueka, au Kasaï central, n’aurait pas laissé indifférente la population de cette contrée.

 

L’arrivée de ces engins de la mort à Lubumbashi, fief du richissime Moïse Katumbi Champwe, intervient au lendemain de la désignation du Gouverneur de l’ex-Katanga comme “candidat Président de la République” par la plateforme G7, pour l’élection présidentielle que la RDC doit organiser en novembre prochain si la Constitution est respectée par le régime Kabila. Mais, plus on approche de ce délai constitutionnel, plus la tension monte de plusieurs crans à travers le pays. Surtout que l’Opposition congolaise hostile à toute tentative de « glissement » tient à ce que ce délai constitutionnel soit respecté par la CENI (Commission électorale nationale indépendante).

 

Mais l’organe électorale se dit buté à de nombreux problèmes liés au financement, à la révision du fichier électoral et à la modification de certaines dispositions de la loi électorale pour la tenue des élections, notamment la Présidentielle, rendue obligatoire par la Constitution du pays.

 

Pourquoi l’ex-Katanga et pas le Kivu?

Par ailleurs, nombreux sont les .observateurs qui se demandent pourquoi le pouvoir s’emploie à renforcer la présence militaire seulement à Lubumbashi, alors que les villes de l’Est du pays sont toujours le théâtre de l’insécurité, faute d’une présence dissuasive conséquente de l’Armée régulière. Dans la ville cuprifère, la psychose liée à cette militarisation à outrance est tien perceptible et risque de porter préjudice au climat des affaires dans les nouvelles provinces issues du découpage de l’ex-Katanga. La population attend des explications rassurantes du Gouvernement central sur cette forte militarisation.

 

A Kinshasa, le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende Omalanga, parle “ d’une situation normale pour un gouvernement qui équipe son armée et qui envoie des militaires se familiariser avec le nouvel armement “. Pour lui, “il n’y a pas lieu de s’alarmer”. Ce porte-parole du gouvernement dit ne pas comprendre pourquoi et comment du matériel de combat destiné à la défense du pays devrait susciter l’émoi au sein de la population.

 

Quant à Moïse Katumbi, l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, devenu opposant et désormais candidat du G7 à la prochaine présidentielle coté par RFI, il affirme qu’il n’y a pas de conflit armé dans cette partie de la République.

Pour lui, « l’ex-Katanga dans son ensemble est en paix. C’est plutôt vers l’est du pays que le matériel de guerre devrait être dirigé pour faire face à l’insécurité qui y règne ».

 

 

Uncategorized

Vidéo. Bercy Muana : Je suis toujours dans l’Orchestre de Werrason, je ne l’ai pas quitté .

Published by:

Bercy Muana : Je suis toujours dans l’Orchestre de Werrason, je n’ai pas quitté . Lire la vidéo ci – dessous :

bercy muana werrason

 

Tout le monde en parle à Kinshasa. La nouvelle sur le départ de l’animateur Bercy Muana Nzuzi fait couler beaucoup d’encres et salives sur les réseaux sociaux. Vrai ou faux que le jeune artiste a-t-il claqué la porte du groupe de Wenge Maison Mère de Werrason ?

Dans un entretien accordé au journal La Prospérité, l’Administrateur technique de l’orchestre a rétorqué que Bercy Muana est bel et bien encore et toujours au sein de   Wenge MM. Pour Yanki  Mpuy, aucune défection n’est signalée au sein du groupe cher au Roi de la forêt.  Il dénonce une mauvaise campagne montée par un groupe de gens afin de déstabiliser et de nuire à l’image de l’orchestre qui est soudé et concentré pour l’avenir. ‘‘Je ne regrette pas lorsque les gens peaufinent de telles rumeurs parce que les personnes qui ont voulu tuer Wenge MM sont déjà décédées. On ne craint plus rien.  Donc plus de peur que de mal. Car le groupe évolue normalement avec beaucoup de bon projets pour le plaisir de nos fans’’, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, l’ADT de Wenge MM  a invité le public à retenir que tous les musiciens apportent quelques choses de plus au regard de leur talent et savoir artistique mais seul Werrason reste la racine pivotante de Wenge.

Par contre,  Yanki Mpuy a  annoncé la réintégration de l’ex-danseuse Mamu Muluba, qui vient de signer son retour au bercail.

Concernant le patron du groupe, il a indiqué que la star se porte à merveille. Au grand complet, Werrason et ses poulains se préparent pour un grand concert qui aura lieu vers mi-avril prochain à Kinshasa.

Il faut noter que Bercy Muana est un animateur et créateur de danse qui a beaucoup contribué dans « Flèche Ingeta Ezui Ezui », le dernier album de cette formation musicale du pays. Très créatif et plein d’énergies, il a fait vibrer les mélomanes avec ses cris d’animation très puissants qui ne laissent personne indifférente sur scène.

Baptisé Commandant Mbodi pour sa perspicacité et sa prouesse sur la scène de spectacle, ce jeune homme de trentaine d’âge est transfuge de Cultur’A Pays  Vie, groupe dirigé par Félix Wazekwa.  Mais avant d’intégrer Wenge, Bercy Muana est passé également dans le groupe de Ferré Gola où il n’a fait pas beaucoup d’années.

Jordache Diala

 

 

 

Uncategorized

Le job de ce chien: calmer les enfants chez le dentiste

Published by:

Jo Jo avait déjà joué un rôle de choix dans le drame de l’école primaire de Sandy Hook en 2012. Ce gentil golden retriever était chargé de réconforter les élèves traumatisés par une fusillade qui avait coûté la vie à 28 personnes dont 20 de leurs petits congénères. Depuis deux ans, le chien passe ses journées dans le cabinet des dentistes Paul Egger et Thomas Resnick, dans l’Illinois. Leur spécialité? Les enfants. Leur technique pour qu’ils aient moins peur et du coup, moins mal? Faire appel à Jo Jo. Le chien fait réellement partie de l’équipe: sa photo figure sur le site, dans la liste des membres du personnel.

chien

Jo Jo a dû être formé aux bruits entendus dans la plupart des cabinets dentaires: fraise et aspiration, notamment. Maintenant, le chien est tout à fait à l’aise avec l’environnement médical et s’installe sagement sur les genoux des enfants soignés.

dentiste chien

Veronica Renteria travaille au Pediatric Dentistry de Northbrook et constate que le chien apporte un réel bien-être aux patients. “Avant, ils avaient besoin d’un sédatif pour être détendu. Mais quand Jo Jo s’installe près d’eux, ils sont rassurés et supportent les soins facilement.” La preuve en quelques photos.

chien 3 chien 2

Uncategorized

Epinglé avec un demi-kilo de coc*ïne dans le slip

Published by:

Un homme de 43 ans a été arrêté à Madrid en provenance du Costa Rica avec 500 g de drogue bien cachés.

slip

Plus de 400 grammes de cocaïne cachés dans ses parties intimes. Voici l’idée qu’a eue une mule pour transporter la drogue du Costa Rica en Espagne. Mais la police espagnole n’a pas été dupe et a mis la main sur ce butin bien caché à l’aéroport de Madrid-Barajas vendredi dernier.

La mule, un homme de 43 ans, atterrissait à Madrid après un vol en provenance du Costa Rica. Il avait caché le presque demi-kilo de cocaïne dans un récipient de forme cylindrique qu’il

avait accroché à son pénis, a informé la police nationale espagnole, photo à l’appui.

slip 2

 

 

Source : tdg.ch & lematin.ch

Uncategorized

(Photo) Malawi : Elle verse de l’eau bouillante sur les parties intimes de son mari pour se…

Published by:

Maxwell Chiwaya, 36 ans, a été admis à l’hôpital de Mulanje à cause de ses brûlures de second degré réalisées par sa femme, Juliette Chiwaya, 33 ans, suite à la confirmation de l’infidélité de celui-ci.

EAU CHAUDE MALAWI

 

Reconnue coupable pour l’infraction  de ”mise en danger d’autrui” lors de son jugement, Juliette à été condamnée à purger 7 années à la prison de Hard Labour.

Ayant décidé de prendre les choses en main suite aux rumeurs portant sur l’existence d’une concubine dans la vie de son époux, Juliette a donc décidé depuis un mois de le prendre en filature afin de vérifier l’information.

eau chaude

Après avoir eu confirmation de la seconde vie de couple de son mari, Juliette n’a pu supporter cette nouvelle car pour elle, les 14 années de mariage ont été vaines.

Pour exprimer son mécontentement, elle a accueilli Maxwell en versant de l’eau bouillante sur ses parties intimes.

EAU CHAUDE MALAWI 2

Uncategorized

Le directeur d’école primaire qui a violé 61 enfants s’est suicidé en prison

Published by:

L’ex-directeur de l’école primaire de Villefontaine, en Isère, écroué pour des viols et agressions sexuelles commis sur des élèves, s’est suicidé.

classe

Cet homme, âgé de 45 ans, s’est pendu cette nuit dans sa cellule de la maison d’arrêt de Corbas. Il avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en août dernier en avalant des médicaments.

Au total, c’est 61 enfants, issus d’écoles où Romain Farina avait enseigné, qui avaient été abusés sexuellement.

Le 19 mars 2015, deux fillettes avaient révélé qu’il imposait “par surprise” des fellations à ses élèves dans le cadre de ce qu’il appelait “un atelier du goût” et durant lequel les enfants avaient les yeux bandés.

En juin 2008, Romain Farina avait été condamné à six mois de prison avec sursis avec obligation de soins pendant deux ans pour avoir téléchargé des images pédopornographiques.

Mais cette condamnation n’avait pas été assortie d’une interdiction d’entrer en contact avec des enfants. Du coup il avait pu continuer à enseigner.

Source : faitsdivers.org

Uncategorized

Une femme de 25 ans a mis au monde Cinq bébés dans un hôpital (Photos)

Published by:

Une jeune Indienne de 25 ans qui se croyait enceinte de triplés a en réalité mis au monde cinq bébés dans un hôpital d’Ambikapur, dans l’Etat de Chhattisgarh, en Inde.

cinq enfants

 

Lorsque Manita a ressenti les premières douleurs liées au travail il y a 26 semaines, elle était naturellement très préoccupée de la santé de ses bébés à naître. La jeune femme de 25 ans, qui a fait une fausse couche il y a deux ans, redoutait que l’histoire ne se répète.

maman

A l’échographie, seuls trois foetus avaient été repérés. Les cinq nourrissons, nés prématurément, séjournent dans le service de néonatologie de l’hôpital d’Ambikapur, dans l’Etat de Chhattisgarh. Ils pèsent entre 685 et 1.200 grammes et sont en bonne santé, a indiqué la direction de la clinique. Le poids moyen d’un nouveau-né en Inde est de 2,5 kilos.

Je suis extrêmement reconnaissant que Dieu nous bénisse avec non pas un, mais cinq enfants“, a déclaré le mari au Times of India. “Nous avons eu le cœur brisé quand nous avons perdu notre premier enfant, un fils, il y a deux ans. Je crois que Dieu a compensé la perte (…) J’espère seulement que tous survivent et que je puisse leur offrir une vie merveilleuse.

QUINTUPLET

Nous sommes très heureux pour les parents mais les bébés sont supervisés parce qu’ils sont tous prématurés. Nous ne savons pas s’ils survivront et faisons tout ce que nous pouvons pour les sauver”, a déclaré le Dr Tekam qui a supervisé l’accouchement.