Daily Archives: April 25, 2015

Uncategorized

Elle découvre que sa collègue est sa mère biologique (vidéo)

Published by:

Alors qu’elle est à la recherche de sa mère biologique, une femme de 38 ans découvre suite à une incroyable coïncidence qu’elles travaillent toutes deux au même endroit.

Adoptée, La-Sonya Mitchell-Clark aimerait connaître ses origines et retrouver sa mère biologique. Elle demande alors une copie de son extrait de naissance et découvre que sa mère s’appelle Francine Simmons, raconte la chaîne de télévision WKBN-TV. Lire la vidéo en cliquant ici.
maman fille

 

 

En effectuant quelques recherches supplémentaires sur Facebook, elle découvre que madame Simmons est employée chez InfoCision, l’entreprise qui l’emploie également. Et de fait, sa mère biologique officie à l’accueil et elle a déjà à plusieurs reprises discuté avec elle. La-Sonya Mitchell-Clark décroche alors son téléphone et lui annonce qu’elle est sa fille.

Francine Simmons a toujours voulu retrouver sa fille qu’elle a eue à 15 ans, mais ne savait pas comment s’y prendre. Elle perd sa trace lorsqu’elle-même est placée dans un foyer. En retrouvant sa mère La-Sonya Mitchell-Clark, a aussi découvert trois soeurs dont une travaille dans la même société. Une belle histoire qui illustre à la perfection les méandres du hasard.

Uncategorized

Congo Brazza : vers la fin du phénomène des demi-terrains

Published by:

brazza bus

200 autobus de 70 places assises chacun ont récemment été réceptionnés à Pointe-Noire, la capitale économique, par les autorités congolaises.

Sortis fraîchement d’usine en Inde et acquis sur fonds propres de l’Etat congolais, 200 autobus, adaptés à la nature des routes congolaises, apporteront, dans un avenir proche, une solution à l’épineux problème du transport urbain en commun dans les principales agglomérations du pays.
Les bus ont déjà été livrés aux responsables municipaux de Brazzaville et Pointe-Noire, à raison de 100 par ville. Reste le top pour leur mise en circulation.
Pour l’heure, il est en train d’être procédé au recrutement de 400 chauffeurs. Cependant, du côté des gens dont le métier est de conduire, on constate une certaine réticence. Jusqu’au 30 mars dernier, en effet, à peine 100 personnes avaient fait acte de candidature. Quelle explication, faut-il donner à ce manque d’enthousiasme dans un pays où de nombreux jeunes, en quête d’un premier emploi, détiennent pourtant des permis de conduire ? Faut-il penser, à juste titre, que ces certificats sont des faux ? Bien malin qui saura le dire.

Entre-temps, le transport en commun à Brazzaville et à Pointe-Noire est entièrement assuré par les opérateurs privés qui, naturellement, se frottent les mains, à cause de la démission de l’Etat. Les usagers de la route en payent un lourd tribut. Pour partir, par exemple, du quartier Kinsoundi, au sud de Brazzaville, et gagner le lycée Pierre Savorgnan de Brazza, vers le centre ville, un élève de cet établissement doit dépenser pas moins de 1000 francs Cfa par jour, aller-retour. C’est la conséquence du phénomène « des demi-terrains ».

Un phénomène qui a encore de beaux jours devant lui, tant les mesures préconisées par les pouvoirs publics pour lui tordre le cou ont été inefficaces.

Uncategorized

Scène de jalousie : Deux hommes se battent à cause d’une femme

Published by:

fight

Deux hommes se sont battus à cause d’une femme mariée. Il s’est agi du mari de cette femme et d’un garçon qui harcèle la pauvre dame depuis un bon bout de temps.

La triste histoire se passe dans la commune de Ngaliema. Un garçon, répondant au nom de Mbuyi et habitant l’avenue Futi, a pris la mauvaise habitude de courir avec des femmes mariées.

Ayant remarqué l’absence du mari  de cette femme, Mbuyi ce coureur des jupons invétéré  s’est mis à chercher, par tous les moyens entrer en contact avec cette femme. Il a ainsi tenté d’avoir le numéro de téléphone de cette femme, en se renseignant auprès d’une cabine téléphonique où la femme à l’habitude d’y faire flasher des unités.

Les démarches vont finalement aboutir : il obtient le numéro de téléphone de la femme. A partir de ce moment, Mbuyi va se mettre à harceler la femme de Michel Mbuyi en l’appelant régulièrement au téléphone, de jour comme de nuit.

La femme va opposer une résistance farouche aux sollicitations du libidineux Mbuyi jusqu’au retour de Michel qui revenait d’un voyage au Bandundu.

La femme va raconter toute l’histoire de harcèlement dont elle était victime de la part de Mbuyi. Elle donne le numéro  de téléphone de ce donjuan, ainsi que tous les appels reçus de lui après deux jours.

Un jour, le couple rencontre Mbuyi et lui demande des explications sur son  comportement vis-à-vis de la femme. Mbuyi n’a d’autres explications que la colère. Il va se mettre à agresser le mari de la femme convoitée jusqu’à le blesser à la tête. Très fâché et à bout d’arguments, Mbuyi ira jusqu’à proférer des injures à l’endroit de la femme.

Quoique blessé, Michel va chercher à arrêter Mbuyi qui est à son énième  cas de ce genre. La femme va tenter de maîtriser son  mari en lui adressant des paroles  d’apaisement.

Les habitants de ce quartier ont décidé d’arrêter Mbuyi, estimant que ses actes ou comportement devant les femmes mariées ne sont pas acceptables. Affaire à suivre

Clarisse Akonga/

Stagiaire UPN

Uncategorized

Vidéo. Koffi Confirme la Sortie de son Dernier Album 13ième Apôtre Pour le 13, à 13 Heure 13 minutes

Published by:

Koffi Olomide a confirmé la sortie de son dernier album 13ième apôtre pour le mois d’Octobre prochain, une date qui coïncide avec les grandes vacances.

Selon le grand Mopao, il ne lui reste que trois mixes pour avoir finalement le produit fini avant de réaliser les affiches. Lire la vidéo en cliquant ici
koffi olomide

Cet album qui est réalisé sous le label » Koffi Central » avec la participation des chanteurs Evoloko Joker, Ferré Gola et Fabregas qui pourrait ajouter un peu du leur dans ce dernier album du Quadrakoraman.

Après cet album, Koffi entend se consacrer essentiellement à la production pour aider les jeunes qui veulent évoluer dans le domaine musical avec sa nouvelle maison de production qui a son siège sur l’avenue Oshwe au quartier Matonge dans la commune de Kalamu.

Très prochainement, la succursale de Paris sera ouverte par le directeur général délégué de cette maison de production, Bouboule Yondela.

Koffi a fait savoir, à ses nombreux fans qu’ils ne seront pas déçus. Avec cet album, il a réellement mis du sien tout son esprit, pour leur faire revivre à ses fansle Koffi d’antan.

Entre-temps, Koffi et son quartier latin au grand complet se produisent ce samedi 18 avril à Lubumbashi.

Uncategorized

La RDCongo acceptera d’extrader le ministre violeur si la Centrafrique en fait la demande

Published by:

Le ministre centrafricain du Tourisme, des Arts et de la Culture, Romaric Vomitiade est en garde à vue à Kinshasa. Selon le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, qui a livré cette information jeudi 23 avril à la presse, il sera extradé vers son pays si la RDC en reçoit la demande. Romarci Vomatiade est accusé de viol sur une mineure de 16 ans à Yaloké, dans le nord-ouest de Bangui.
« Il [Romaric Vomitiade] avait demandé une autorisation pour aller se faire soigner et de là il a fui, il a traversé l’Ubangui, et il est allé à Zongo. Lorsque nos services ont été informés, nous avons demandé qu’il soit acheminé à Kinshasa. Il est à Kinshasa en garde à vue », a expliqué Alexis Thambwa Mwamba qui a souligné qu’il sera extradé si la Centrafrique en fait la demande :
« Hier j’étais en communication téléphonique avec le ministre centrafricain de la justice. Lorsque nous recevrons une demande d’extradition, nous allons le leur expédier dans son pays ».”
Romaric Vomitiade a été placé lundi sous mandat de dépôt, suite à une affaire de viol sur une mineure de 16 ans à Yaloké, dans le nord-ouest de Bangui. Dans sa relation des faits, « La Voix de l’Amérique » indique qu’après le retour de la délégation dirigée par le ministre Romaric Vomitiade, une radio locale diffuse le témoigne d’une adolescente de 16 ans affirmant avoir été violée par le ministre lors de ces opérations.
Depuis ce jour, les relations entre l’exécutif et le ministre présumé violeur ne sont pas au beau fixe. Finalement, lundi, Romaric Vomitiade a été arrêté et placé sous mandat de dépôt.

Uncategorized

RDC: Apres l’armée rwandaise, des militaires ougandais signalés à Beni

Published by:

afrique armee

La société civile de Beni a signalé vendredi 24 avril l’incursion, depuis trois jours, des hommes armés habillés en tenue de l’armée ougandaise (UPDF) dans plusieurs villages du secteur de Ruwenzori (Nord-Kivu). Selon cette structure citoyenne, ces hommes armés sont installés dans les villages de Kalehaleha, Kalindera et Mumbiri. L’administrateur du territoire de Beni parle d’environ deux cents hommes présents dans la zone.

La première incursion serait intervenue mardi dernier dans le village de Kalehaleha. Selon la société civile du territoire de Beni, des centaines d’hommes armés, portant la tenue de l’armée ougandaise ont traversé la frontière congolaise à partir du district ougandais de Kasese. Par la suite, ils se sont dirigés vers le village congolais de Mumbiri.

D’après la même source, jeudi, un autre groupe, en provenance du camp militaire de Butama dans le district ougandais de Bundibudjo, est entré dans le village de Kilindera. L’administrateur de Beni, Amisi Kalonda, confirme cette incursion.

Amisi Kalonda parle, lui, de près de deux cents hommes armés présent dans la zone:

«Il y a présence des hommes identifiés à l’UPDF de l’Ouganda avec armes, estimés à plus ou moins 200 éléments dans l’espace du territoire de Beni. C’est dans les villages de Kalehaleha et Mumbiri. La population nous a confirmé ça. Donc, il y a cette présence des hommes armés. Nous ne connaissons pas la raison pour laquelle ils se trouvent là-bas.».

Les responsables des FARDC à Beni ne sont pas encore exprimés sur cette situation.

Source : Radio Okapi

Uncategorized

RDC : Marché International de Kinshasa, bientôt le début des travaux

Published by:

Marché-international-de-Kinshasa

Les travaux de construction du Marché International de Kinshasa seront officiellement lancés le 07 mai 2015.
L’annonce vient d’être faite aux experts de la Primature ainsi qu’au président du Conseil d’administration du Marché international de Kinshasa (MIK), par José De Melim, directeur général de cette plate-forme.

La présentation de différents contours de cet ambitieux projet a été faite au cours de la réunion tenue ce mercredi 22 avril 2015 à l’Hôtel du Gouvernement. Selon José De Melim, « le Marché International de Kinshasa vise notamment l’accroissement des investissements productifs dans le secteur agricole en réduisant les importations ainsi que la sécurité alimentaire ».

Tenant compte des externalités positives que devrait générer ce Marché, il sera érigé sur une étendue de 14,6 hectares dans le site de la Zone Economique Spéciale (ZES) dans la commune de Maluku, à 80 km du centre-ville de Kinshasa.

Pendant ce temps, on rapporte que « l’équipe d’ingénieurs et d’architectes est déployée sur le terrain dans le cadre des travaux préliminaires. Les travaux actuels consistent entre autre à identifier le lieu où on devra trouver les matériaux de construction. D’ici à décembre 2016, plusieurs édifices modernes sortiront du sol de Maluku », précise De Melim.

Spécificité du MIK

Cet espace compte donner aux familles kinoises des produits frais à un prix abordable. La plateforme est constituée de plusieurs bâtiments dont trois blocs principaux pour la vente des fruits et légumes, de pomme de terre et oignons et un petit supermarché constitué d’un bloc de vente des poissons, des poulets, de la viande et des œufs.

Chaque bloc est doté d’un store room (dépôt) et d’une chambre froide. Le principe ici étant de vendre des produits frais. On y trouvera également une banque, un bâtiment administratif.

« Au moment où je vous parle, ce site est entrain d’être aménagé dans ce sens que nous acheminons déjà les équipements de génie civil. La date prévue pour le début des travaux est le 7 mai 2015 », rassure José De Melim.

S’agissant des opérations d’achats, tout se fera au moyen d’une achat par carte bancaire.

Nature de partenariat

Dans sa forme, le Marché International de Kinshasa est une société bâtie sous le principe économique de partenariat public-privé (PPP) et qui aura le statut d’une entreprise, cotée dans un premier temps à la bourse de Johannesburg, en attendant la création d’une bourse des valeurs à Kinshasa.

Ce qui dénote du sérieux que le gouvernement imprime au projet de parc agro-industriel de Bukanga Lonzo qui se veut véritablement ambitieux, intégré et intégrant. Tenant scrupuleusement à la croissance, à l’émergence et au développement de la RDC, le Président de la République, Joseph Kabila, a eu à inspecter, le 12  décembre 2014, le site où est prévue la construction de ce point de rencontre entre l’offre et la demande.

De son côté, le Gouvernement congolais dirigé par le Premier ministre Matata Ponyo a réuni tous les moyens nécessaires pour concrétiser la vision du Chef de l’Etat.

Source : Zoom-Eco